Les caféiers (genre Coffea)

Le début de la culture

Si tous s’accordent du début de la culture au Yémen le période de sa mise en culture n’est pas précisément connu.

Certain date l’introduction du caféier au début du XVIème siècle en la liant avec une pénurie de qât. D’autrent attribuent cette arrivée soit entre 1544, date d’interdiction de la culture du qât, soit en 1555 lorsque le gouverneur du Yémen, Ozdemir pacha, fit la conquête des côtes éthiopiennes.

C’est à la Mecque, ville sainte des Musulmans, que le café connu le plus grand succès. Les pèlerins, venus de tous les pays arabes, y goûtèrent et, conquis, en emportèrent chez eux.

Au XVIème siècle, le café est la boisson favorite du monde arabe. Les pèlerins musulmans se font les ambassadeurs de ce "vin de l’Islam", seul autorisé par le Coran. Dès lors les caravanes transportèrent du café dans toute la péninsule arabique jusqu’à Constantinople et le Caire.

A partir du milieu du XVIIème siècle, le café est exporté en Europe à partir de Constantinople et du Caire, d’abord vers Venise, vers 1600, puis vers Marseille 1615. De ces villes il gagne les Pays Bas, puis l’Angleterre et Paris.

Dès 1672, lorsque l’usage du café commença à être connu à la cour de Louis XIV que s’ouvrirent les premiers cafés à Paris. Le "café breuvage" fut à l’origine des "cafés établissements" où se retrouvaient les intellectuels du moment.

Du Yemen, le caféier aurait été introduit dans l’Etat de Karnataka en Inde en 1610 par un pèlerin musulman du nom de Baba Budan. Surenda Gopal, auteur d’une communication "Coffee Trade of Western India in the 17th century" signale que lors de la prise du fort de Khelna dans l’Etat de Maharashtra en 1702, des plants de caféiers auraient été trouvés dans la végétation proche de la fortification.

Les Circuits commerciaux à partir du XVIIème :

Des circuits commerciaux entre l’Arabie, l’Inde et le Golfe persique existent depuis des dizaines d’années bien avant que les Compagnies européennes n’arrivent dans l’Océan indien. Le café était consommé en Inde et dans la région du Golfe au début du XVIème siècle. Il était connu sous les noms de "Coho", "Cahue", "Cowha" », "Cohow seeds" , "ohowsede".

Servant quelquefois comme ballast pour les navires en route pour l’Inde, le café est acheté avec les recettes du textile et des épices. Ce n’est que vers 1620 que les Compagnies européennes des indes orientales prirent conscience de l’intérêt du café dans les échanges commerciaux dans la région et rapidement elles approvisionnent les pays européens. Dès lors, les marchands, en particulier les Hollandais, commencent à s’approvisionner directement à Moka au Yémen.

 


> Dans la même rubrique :

 

Mentions légales - Conception WEB : AC / BP
Coopérative Bourbon pointu - 7 chemin de l'IRAT - BP 180 - 97455 SAINT PIERRE
Tél: 0262.49.92.43 - Fax: 0262.49.92.95 - E-mail: cooperative@cafe-reunion.com